SYLVIE LÉCUYER -PASSAGE DE LA
accueilJeanneLportrait

PASSAGE DE LA TRINITÉ

 

Le Passage de la Trinité constituait, au début du XIXe siècle, l’entrée de l’ancien Hospice de la Trinité. Situé dans un des plus vieux quartiers de Paris, entre la rue Saint-Denis et la rue Saint-Martin, il fut détruit par le percement du boulevard du Centre, futur boulevard Sébastopol, en 1854. Au fond du Passage, la rue des Arts était lotie en habitations. C’est là qu’est né en 1829 Léon Louis Lécuyer, artiste peintre, à deux pas de la rue Saint-Martin où naquit Nerval, qui vécut lui aussi douloureusement la destruction de son quartier par les bouleversements haussmanniens. Le fils, le petit-fils et la petite-fille de Léon-Louis Lécuyer furent aussi artistes, plasticiens et lyrique.

(cliquer sur les noms pour accéder aux pages qui leur sont consacrées)

accueilLLLfleurs18681
accueilLLLfleurs18682
accueilLLLfleurs18683
accueilLLLfleurs18684
accueilLLLportrait

_____

Léon-Louis Lécuyer, peintre (1829-1877)

_____

Jules Lécuyer, peintre (1857-1930)

_____

Jeanne Lécuyer, cantatrice (1899-1976)

_____

accueilJulesLportrait
item1a
SYLVIE LÉCUYER - LÉON-LOUIS LÉCUYER
accueilNerval accueilTrinite accueilcollages accueiloeil